: (Acher Mizrahi)


Sami Dorbez
31/05/2011, 01h59
http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=321637&stc=1&d=1371428007


( )



( ) - 1890 50 ǡ 1967 . ѡ .

. . ( ) ( ).

1939 ǡ ɡ .

" " .

:

׀ ׀

( ) ׀

׀

׀

- ׀ ( )

Sami Dorbez
31/05/2011, 02h01





( )

Sami Dorbez
31/05/2011, 02h07
(http://www.sama3y.net/forum/showpost.php?p=78963&postcount=21)




06/06/2013, 06h56

Sami Dorbez
15/06/2013, 23h46



Yaacov ASSAL
est le petit fils d'Acher MIZRAHI, fils de SARAH
Il est producteur de Tlvision
Voici ce qu'il a crit:

[SIZE="5"][COLOR="Blue"]ACHER SIMON MIZRAHI
1890-1967


Mon grand-pre Acher Shimon Mizrahi (Acherico) est n dans la vieille ville de Jrusalem en 1890, fils d' Isaac (Sahouka) et de Vida ne Alhadeff, originaire de Rhodes. Son pre, le rabbin Isaac Mizrahi, tait clbre pour ses connaissances de la Kabbale, et aussi connu pour tre toujours entour de nombreux disciples.

Au dbut du sicle dernier, ses parents dcidrent de quitter la vieille ville de Jrusalem pour s'installer dans le nouveau quartier, en dehors des murailles, Yemin Moch. Ils btirent, leur nouvelle maison, en face de la synagogue sfarade et un four qui devint pour les habitants, le lieu o l'on venait faire cuire leurs "Bisquotchos" (petits gteaux secs), leurs "Bouriquitas" (gteaux sals au fromage ou au pinard), et le "Hamine" du chabbat.

Acher Mizrahi, tait Hazan, chanteur et joueur de luth. Il avait une belle voix et tait un musicien dou. Il brodait galement des sacs pour le talith, et les Parokhots (rideaux pour l'Arche Sainte). Il se maria trs jeune avec Rahel, fille d'une famille les plus connues de Jrusalem, la famille Alcheikh.

Pendant la guerre des Balkans (1912-1913), l'arme ottomane mobilisa les jeunes juifs pour le service militaire. Devant le nombre important de morts, certains Yerosalimitains dcidrent de quitter le pays ou de se cacher.

C'est ainsi que le rabbin Paligel, de Jrusalem, aida Acher quitter le pays pour La Valette, dans l'le de Malte muni d'une lettre de recommandation pour le Grand Rabbin de la ville. C'est dguis en ouvrier qu'Acher quitta la Palestine sur un cargo transportant des oranges. La petite communaut de Malte, n'avait pas besoin d'un autre chantre, et on le dirigea vers la grande Khila de Tunis o "Baba Dany" l'aida s'intgrer. Acher rencontra une communaut dynamique o il fut tout de suite trs bien accueilli. Un an plus tard, son pouse Rahel et ses deux filles, Rebecca et Sara, vinrent s'installer Tunis.

"L'homme la voix d'or" de Jrusalem conquit d'abord les Juifs de Tunis et puis ceux de toute la Tunisie. Il leurs enseigna l'amour de Sion et des chants sur Jrusalem. En 1915 et en 1916 naquirent Judith et Isaac.

En 1919, au lendemain de la dclaration Balfour et aprs la fin de la premire guerre mondiale l'espoir de voir renatre l'Etat juif sans cesse grandissait. L'appel du pays, et la grande famille laisse en Palestine, dcidrent Acher Mizrahi de revenir sa ville natale Jrusalem. Il y retrouva, son quartier de Yemin Moch avec le clbre moulin de Montefiore, ses graniums, et la synagogue o il aimait chanter depuis son plus jeune ge.

Acher Mizrahi, se rintgra sans aucun problme. Il composa de nombreuses chansons en Ladino des "romances" que l'on fredonne encore de nos jours.

L'crivain Yaacov Yehoshoua dans son livre "Enfance dans la vieille Jrusalem" le dcrit ainsi: "Acher Mizrahi tait le plus clbre de tous les musiciens que connut Jrusalem. Sa renomme s'tendait mme jusqu'aux villes et villages arabes. Les jeunes filles de Jrusalem, racontaient que tous, garons et filles taient sduits par sa beaut. Il tait brun aux yeux verts et avait une voix conqurante. Contrairement aux autres musiciens qui s'habillaient ngligemment, Acherico tait toujours tir quatre pingles... Un foulard de soie blanche ou de couleur entourait toujours son cou, pour protger sa voix. Lorsque il arrivait, tous se levaient pour le recevoir comme on le fait pour recevoir une personnalit. Il tenait son luth envelopp dans de la soie, sous son bras. Sur de lui, il marchait tranquillement" (page 212).

En 1926 le Comit de la Grande Synagogue d'Alexandrie, l'invita. Il eut un tel succs qu'on lui demanda de s'installer en Égypte comme Chohet et Hazan. Mon grand pre bien que Chohet (diplm de Jrusalem) tait trop sensible pour pratiquer la chehita. Ce qui fut la raison principale de son refus.

L'anne 1929 fut celle des troubles et de l'inscurit en Palestine; Hebron, fut la plus prouve, et le slogan qui revenait toujours tait "dbah el yaoud" (gorge les Juifs). Mon grand pre avait l'habitude de porter la "chachiya stambouli" (chapeau de couleur rouge et de haute taille) comme d'ailleurs, beaucoup d'arabes; La "Hagana" lui conseilla de changer son chapeau pour qu'il n'y ait pas d'erreur. Ce que fit Acherico et qui dplut fortement ses amis arabes, ils virent dans ce geste son appartenance aux Sionistes, pour eux "Achir" n'tait plus un "Oueld el Balad" (enfant du pays). Les troubles s'aggravrent, il y eut de nombreux morts, dont les amis les plus proches d'Acher, ce qui le convainc de retourner Tunis.

De nombreux chercheurs et musicologues, affirment qu' Acher Mizrahi a introduit en Tunisie, l'influence Andalouse, qui eut aussi un impact sur la musique arabe tunisienne. Acher a crit pour les plus grands chanteurs de l'poque; Il a compos et crit plus de trois cents chansons en arabe, plus de deux cent en hbreu, sans compter ceux qu'il avait rdigs en ladino. Parmi les nombreux interprtes des annes 20, la plus clbre, fut sans aucun doute, Habiba Messika - "Habibat el Kul" "l'aime de tous". Cette chanteuse qui fut musicienne, danseuse et surtout actrice eut une fin tragique. Son amant, Eliahou Memouni un riche commerant de Testour, de jalousie, l'arrosa d'essence, pendant son sommeil et la brla. On tait en 1930, Habiba Messika avait peine 35 ans.

Jessie Riahi dans son livre "Cantique pour Habiba" raconte la premire rencontre entre Habiba et Acher Mizrahi:

"...Habiba se promenait avec une amie dans les ruelles de Souk El Attarine Tunis, c'est l qu'elle rencontra Acher Mizrahi. Elle lui coupa la route et se plantant net devant lui, les yeux rieurs elle dit:

- Si Acher, voudriez-vous m'apprendre jouer du luth?

- Mais qui es-tu donc? demanda-t-il, mdus.

- Je suis la nice de Lela Sfez... Comment rsister? Acher Mizrahi lui enseigna donc le luth mais aussi quelques rgles rudimentaires des chants et de la danse...".

Acher Mizrahi lui ouvrit le monde de la musique. Habiba Messika chantait surtout des airs gyptiens, le rpertoire d'Oum Kaltsoum et de Mohamed Abdelwahab mais aussi celui d'Acher Mizrahi.

Aprs la mort tragique de Habiba, Acher composa, d'aprs ma mre, une quina (complainte) - que l'on fredonne toujours; dont voici quelques strophes:





Ya ness essmeou el ghriba Venez couter l'impensable

Eli gara li ana Hbiba Ce qui m'est arriv moi, Habiba

Zit men el hkedma farhana Je suis rentre heureuse de mon travail

Tkhelt el farchi nassanna Fatigue J'ai t me couchait

Tkel aliya ouahad rhadar Sur moi c'est jet un homme cruel

Rma aliya el nar Sur moi il a jet le feu

Ma tkelouch el denia nassiana Ne dites pas qu'on oublie avec le temps

Eli amelali ma khalitouch Moi, je ne l'ai pas laisse

Ikamel el shar Finir le mois





Dans les annes 30, Acher entreprit un voyage Paris pour enregistrer des disques, avec les chanteurs Cheikh Elafrit, Chafia Rochdi, Dalila chanteuse et danseuse et le pianiste Mess'oud Habib, Sara, ma mre, l'accompagnait toujours dans ses dplacements pour s'occuper de ses affaires. La compagnie Path tourna un court mtrage, genre de clip, avec Acher Mizrahi qui chantait et jouait du luth, alors que Mess'oud Habib jouait du piano et Dalila dansait. On projeta ce clip dans toutes les salles de cinma de Tunis. C'est cette poque qu'Acher Mizrahi fut accept comme membre de la "Socit des Auteurs et Compositeurs de Musique" de France (SACEM).

Dans son livre "Tunis chante et danse" Hamadi Abassi crit que l'un des chanteurs les plus en vogue Cheikh Elafrit, doit au "compositeur-chanteur Acher Mizrahi son plus joli succs, qui restera longtemps indtrnable :"Tisfer we titgharab" (voyage et tu connatras le got de l'exil)" (page 27). Je voudrais souligner le fait que mme dans cette chanson arabe, crite pour un public arabe, Acher Mizrahi parle de son pays natal. Hamadi Abassi a choisi, une citation de Marcel Proust pour dcrire Acher Mizrahi: "il appartenait la race de ces tres moins contradictoires qu'ils n'en ont l'air, dont l'idal est viral justement parce que leur temprament est fminin". (page 48). Il ajoute que "Tunis dcouvrait les accents de sa- nouvelle voix lectrique, celle qu'mettait Radio Tunis, premier poste d'metteur priv, situe Place de l'Alliance Isralite. Sur les ondes Acher Mizrahi chantait: "Atini busa min fummik yichwi dammik ya mahlak" "Iaisse-moi prendre un baiser sur ta bouche, dieu, que tu es jolie" (page 52). Cette chanson devint l'une des plus populaires en Tunisie.

Tous les lundis Radio Tunis avait une mission hbraque d'une demi-heure laquelle participait Acher Mizrahi. Un jour la direction de Radio Tunis reoit une lettre du grand Rabbin de Vienne, la flicitant de l'mission en langue hbraque. Il avait entendu Acher Mizrahi, chanter, en hbreu -"Ma yaffim aleylot" -que sont belles les nuits". accompagn de ses deux filles, Rebecca et Sara. Une anne lorsque la fte de Chavouoth se trouva tre un lundi, jour de l'mission, mon grand pre refusant de chanter un jour de fte, il fut licenci.

Les enfants de Rahel et Acher Mizrahi pousrent tous des Juifs Tunisiens. Rebecca se maria avec Elle Hassan, Sara avec Victor Assal, Judith avec Jacob Nahmani et Isaac avec Judith Uzan.

En 1993, l'occasion du film "De Carthage Jrusalem", que j'ai ralis pour la tlvision Isralienne, Raoul Journo, un des plus grands admirateurs d'Acher Mizrahi, parla avec beaucoup d'motion de mon grand pre. Il affirma "qu'Acher tait l'un des trois grands compositeurs les plus en vogue en Tunisie cette poque", il a mme ajout qu'il n'y avait que lui pour chanter le"Bagdadi". Raoul se souvient mme que pour tre admis Radio Tunis, il choisit la chanson "Ya ness Hamelth", un des grands succs d'Acher Mizrahi.

C'est en 1946 qu'Acher Mizrahi publia chez Maklouf Nadjar de Sousse, son livre "Ma'adan Mlekh" (Gense XLIX, 20) - "Mets dlicats des rois", un recueil de ses "Pioutim" (chansons liturgiques). Dans la prface du livre, le grand rabbin de Tunisie Rabbi Ham Bellache crivait: "Ces lvres sont des roses. Son palais des douceurs que l'on recherche du fin fond du pays et par de la les mers, pour chanter ses chants orientaux".

Acher Mizrahi fut dcor plusieurs fois. La plus importante des mdailles reues fut celle du Bey le "Nichan Iftikhar".

On peut aujourd'hui avec le recul, affirmer qu'Acher Mizrahi a mtin la musique judo-tunisienne, des sons de la musique de Jrusalem. Son succs fut aussi grand chez les amateurs de musique arabe comme me l'a confirm, rcemment lors de mon sjour Tunis, le musicologue tunisien Saleh Mahdi.

Il introduit dans ses chansons, l'amour de Sion, et l'histoire d'Isral, que ses lves de l'cole "Or Thora" de Tunis chantent encore aujourd'hui de Jrusalem Paris, et de Londres New York, o ils sont devenus chantres.

Dans un travail en cours sur les synagogues de Tunis, Robert Attal rappelle avoir assist dans la Synagogue de la Rue de la Loire une lecture hebdomadaire des Psaumes prside par Acher Mizrahi; l'issue de l'office du Samedi soir, Acher Mizrahi rcitait de sa voix pure et chevrotante la Habdala, et cela rgulirement pendant plusieurs annes. En plus des musiques qu'il composait, il avait aussi crit des chants liturgiques en les adaptant sur de la musique arabe, surtout sur des airs gyptiens.

En fvrier 1957, le Prsident Habib Bourguiba visita la "hara"le quartier juif de Tunis et l'cole "Or Thora" o enseignait mon grand pre. Dans son livre "Trois amours vcues" Charles Haddad, prsident de la communaut raconte: "Connaissant son art, je lui demandai [ Acher Mizrahi - Y.A.], de crer une chanson en l'honneur du Prsident Bourguiba qui visitait le q quartier juif. J'ai une photo rappelant ce passage de Bourguiba, avec le beau visage d'Acher qui avait agrablement surpris le prsident par la qualit de son chant et aussi des paroles, conues dans l'arabe le plus pur, qu'Acher parlait la perfection" (page 166).

Enfin dans son livre "Juifs et Arabes au pays de Bourguiba" Charles Haddad dcrit sa dernire rencontre avec Acher Mizrahi (lui a eu lieu Marseille en 1967:

"Il tait gravement malade mais l'ignorait. Et ses proches, qui voulaient hter son dpart, avaient rencontr des difficults d'ordre administratif qui remettaient ce dpart une date ultrieure. Apprenant que j'tais Marseille, le chantre fit le voyage d'Avignon pour me voir et obtenir mon intervention. Je fis fixer son dpart trs proche chance. Il m'en sut gr et, voulant m'exprimer sa reconnaissance, mit la main la poche pour me proposer des honoraires. Je le grondai en lui rappelant notre pass commun. Puis me rvisant:

- Vous pouvez me rgler si vous le voulez.

- Comment?

- En me chantant quelques chants des temps heureux. - Volontiers, me dit-il.

Je plaai devant lui magntophone et micro qu'une amie disparue et tant regrette, Mme Uzan, eu vite fait de me procurer, et il enregistra tous les chants qui lui venaient aux lvres. Puis s'arrtant, il me dit: Je vais vous chanter un chant de Kippour qui se situe l'heure de l'vocation du sacrifice du Grand Prtre. L'air remonte l'poque la plus recule, peut-tre la destruction du Temple. Je crois tre l'un des seuls le connatre encore. Et sa voix s'leva comme la douce musique des sicles et je l'enregistrai pieusement. Il me donnera sa bndiction et ira mourir quelques semaines aprs Jrusalem, dans sa maison natale, rcupre aprs la guerre des Six jours" (page 152).

Acher Mizrahi revint dans le courant du mois d'Aot 1967 en Isral. Il retrouva Jrusalem, trente huit ans aprs l'avoir quitte; Se promena dans la vieille ville entre les murailles, y rencontra d'anciennes connaissances, effleura d'une main tremblante les pierres du Kotel, revit son quartier de Yemin Moch et le moulin de Montefiore.

Hospitalis, il entendit la veille de "Simhat Thora" les prires et les chants qui se disaient pour la premire fois devant la "Porte de Jaffa", Jrusalem qui venait d'tre runifie. Un sourire se dessina sur son beau visage, il coutait ces chants et ses chants

de la fentre ouverte, il ferma alors les yeux pour la dernire fois, dans cette Jrusalem qu'il aimait tant.

Dans le courant de l'anne suivante, ma mre, eut la sage intuition, de permettre gracieusement la rdition du livre de son pre "Ma'adan Mlekh".

Le "Chabath Zakhor" fut consacr cette anne l la mmoire d'Acher Mizrahi dans de nombreuses synagogues de Jrusalem avec la participation des Rabbins, Ovadia Yoseph, David Chlouch et David Guez. Le grand rabbin de Jrusalem Elihaou Pards qui avait connu Acherico depuis sa tendre enfance, voqua dans son discours la vie riche et pleine d'enseignements d'Acher Mizrahi.

Que son souvenir soit bni.


Je voudrais enfin remercier mon vieil ami Claude Sitbon de m'avoir encourag et aid faire paraitre cet ouvrage, ainsi que Robert Attal pour ses conseils prcieux, et pour avoir mis ma disposition l'ouvrage original de mon grand pre....T

Sami Dorbez
16/06/2013, 00h37
:


-
-
-
-
-
-
-
-

Sami Dorbez
16/06/2013, 01h38
1930




http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=321595&stc=1&d=1371350371

Sami Dorbez
16/06/2013, 01h46




( )


http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=321597&stc=1&d=1371350778


( )

Sami Dorbez
16/06/2013, 22h47





Sami Dorbez
16/06/2013, 22h51





http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=321630&stc=1&d=1371426762

Sami Dorbez
16/06/2013, 22h57








( )

Sami Dorbez
16/06/2013, 23h01
1925




http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=321633&stc=1&d=1371427298

Sami Dorbez
16/06/2013, 23h07





Sami Dorbez
16/06/2013, 23h10
( )

http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=321636&stc=1&d=1371427862

Sami Dorbez
16/06/2013, 23h42
( )
















Sami Dorbez
16/06/2013, 23h54





http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=321639&stc=1&d=1371430500

Sami Dorbez
16/06/2013, 23h58






Sami Dorbez
17/06/2013, 00h01



http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=321641&stc=1&d=1371430966

Sami Dorbez
17/06/2013, 00h13
http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=321642&stc=1&d=1371431647









( )

Sami Dorbez
17/06/2013, 00h20
1935 ( )



http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=321644&stc=1&d=1371432028

Mohakim
17/06/2013, 17h12
-
-
-
- ....

.

"" 31 1982 :
-
-
-
-
-

Sami Dorbez
19/06/2013, 23h37






Sami Dorbez
19/06/2013, 23h38
http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=321822&stc=1&d=1371688808


Sami Dorbez
19/06/2013, 23h40





Sami Dorbez
19/06/2013, 23h42
http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=321824&stc=1&d=1371689016

1963

Sami Dorbez
19/06/2013, 23h44





Sami Dorbez
26/06/2013, 02h47
http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=322067&stc=1&d=1372218520


Sami Dorbez
26/06/2013, 02h49







Sami Dorbez
26/06/2013, 02h50
http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=322069&stc=1&d=1372218713


1935

Sami Dorbez
26/06/2013, 02h51



Sami Dorbez
26/06/2013, 02h53
http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=322071&stc=1&d=1372218859

( )

Sami Dorbez
26/06/2013, 21h21
(1-2)



Sami Dorbez
26/06/2013, 21h23


http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=322090&stc=1&d=1372285473

Sami Dorbez
26/06/2013, 21h30





Sami Dorbez
26/06/2013, 21h36
http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=322092&stc=1&d=1372286222


() 1933

Sami Dorbez
26/06/2013, 21h43





Sami Dorbez
26/06/2013, 21h46
http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=322094&stc=1&d=1372286842


http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=322095&stc=1&d=1372286842


Sami Dorbez
29/06/2013, 22h23
" "

http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=322255&stc=1&d=1372548252

Sami Dorbez
29/06/2013, 22h26



http://www.sama3y.net/forum/attachment.php?attachmentid=322256&stc=1&d=1372548418